Les voix à ne pas manquer cette saison Choix de la rédaction / Coin de la rédaction

Cette saison, admirez les plus grands chanteurs de notre temps, se produisant en concert ou en costume dans les meilleures salles et les plus prestigieux opéras des capitales mondiales de la musique. Ci-dessous, un aperçu des interprètes en tournée pour la saison 2016-2017.

Cecilia Bartoli n’est pas seulement l’une des plus grandes voix de sa génération. Elle est également une experte de la musique qu’elle interprète, étudiant le contexte musicologique des œuvres afin de s’assurer que ses performances ne soient pas seulement les plus belles, mais aussi les plus fidèles aux intentions des compositeurs. Son intégrité musicale sera démontrée dans deux évènements très différents durant cette saison. Avec son programme intitulé « Héroïnes de Haendel », Cecilia Bartoli incarne toute la force des femmes les plus téméraires des opéras du maître baroque. Composé près d’un siècle plus tard, le rôle-titre de La Cenerentola de Rossini est intimement associé à Cecilia Bartoli, depuis ses débuts dans le rôle en 1997 au Met. Cette saison, elle chante pour la dernière fois Angelina, accompagnée de l’ensemble d’époque qu’elle a fondé, Les Musiciens du Prince.

Juan Diego Flórez a marqué l’histoire de l’opéra à La Scala en 2007, ainsi qu’au Met l’année suivante, en faisant renaître la tradition des rappels chantés lors de représentations d’opéras. Le chant bel canto extraordinaire du ténor péruvien et son charme indéniable en font l’un des chanteurs les plus demandés de sa génération. Cette saison, il sera sur la scène du Deutsche Oper Berlin dans la production très attendue de David Alden des Huguenots de Meyerbeer. Vous pourrez également admirer toute l’ampleur de son talent et de son répertoire lors de récitals à Paris et à Barcelone.

Joyce DiDonato est l’actuelle héroïne vocale des États-Unis. Son immense charisme et sa voix mezzo-soprano limpide captivent invariablement l’auditoire, qu’elle chante Maria Stuarda au Met ou l’hymne national américain lors d’un match des World Series de l’équipe de baseball de sa ville natale. Joyce DiDonato est cette saison en tournée avec un programme regroupant des arias célèbres et plus méconnues de l’époque baroque. Intitulée « En guerre et en paix : l’harmonie à travers la musique », cette collaboration avec l’ensemble Il Pomo d’Oro est fondée sur la conviction que la musique a un pouvoir pacificateur en des temps troublés.

Philippe Jaroussky a été le chef de file de la renaissance du contre-ténor depuis son apparition triomphale sur la scène musicale baroque. En 2008, alors âgé de 30 ans, il est devenu le premier contre-ténor à remporter le prestigieux prix Echo Klassik de Chanteur de l’année. Le jeune virtuose est également à son aise lorsqu’il interprète les cantates sacrées introspectives de Bach ou lorsqu’il chante les tourbillons coloratura des arias d’opéra de Vivaldi. Admirez la voix unique de Philippe Jaroussky lors de performances avec le Freiburger Barockorchester. Il sera également accompagné de l’ensemble I Barocchisti pour un programme consacré à la figure d’Orphée, tel qu’il est évoqué dans la musique de Monteverdi à Offenbach.

D’autres chanteurs stars seront sur scène cette saison, parmi lesquels le ténor Jonas Kaufmann, se produisant lors de représentations de deux productions d’opéra à l’Opéra de Paris. Le baryton allemand Matthias Goerne pourra également être entendu durant plusieurs concerts à Paris, et il chantera Mahler avec le Staatskapelle Dresden à Bruxelles et Amsterdam en juin prochain. À l’approche de Noël, le ténor Rolando Villazón se produira pour un rare récital accompagné au piano au Palais Garnier de Paris, et sera de retour dans la capitale française en 2017 pour chanter l’Ulysse de la Pénélope de Magdalena Kožená au Théâtre des Champs-Elysées.

 

 
Credits:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *