Opera di Roma © Photo: Silvia Lelli Choix de la rédaction / Coin de la rédaction / Destinations musicales / Salles

Saison d’opéra 2016-2017

Alors que l’agitation des premières ouvertures de saison s’atténue peu à peu, le Teatro dell’Opera di Roma propose aux spectateurs d’opéra de nouvelles réjouissances. À Rome, la saison d’opéra au Teatro Costanzi débute le 27 novembre, promettant des coproductions de premier plan, des opéras plus confidentiels ainsi que de nouvelles interprétations des grands classiques opératiques. La pièce centrale de ce programme ambitieux est la collaboration de trois opéras majeurs pour la production de Lulu d’Alban Berg.

La mise en scène de Pierre Audi de Tristan et Isolde de Wagner offre un début de saison résolument dramatique. Daniele Gatti, l’un des meilleurs chefs d’orchestre d’Italie, revient à Rome pour diriger pour la première fois le Teatro dell’Opera.

Rigoletto at the Teatro dell'Opera di Roma © Yasuko Kageyama

Rigoletto at the Teatro dell’Opera di Roma © Yasuko Kageyama

 

L’intégralité de la « trilogie populaire » de Verdi est également au programme de la saison  2016-2017 du Teatro dell’Opera di Roma. La production haute en couleur de Rigoletto du metteur en scène italien Leo Muscato sera présentée en décembre. Il Trovatore suit en février et en mars dans une nouvelle production dynamique et émotionnelle du directeur de La Fura dels Baus Àlex Ollé. La saison se clôt à l’automne 2017 avec la production très attendue de La Traviata par Sofia Coppola, avec des costumes de Valentino.

La nouvelle année débute avec Mozart. Le metteur en scène anglais Graham Vick offre une nouvelle interprétation de Così fan Tutte, mettant en évidence toute la subtitlité des rapports entres les jeunes personnages de Mozart et Da Ponte.

Avec Maria Stuarda, le Teatro dell’Opera di Roma offre sur la scène du Teatro Costanzi une autre œuvre rarement représentée, collaborant avec le Teatro San Carlo de Naples pour cette production de l’opéra tragique de Donizetti par le metteur en scène Andrea De Rosa.

Teatro dell Opera di Roma © Silvia Lelli

Teatro dell Opera di Roma © Silvia Lelli

 

Sofia Coppola n’est pas la seule cinéaste à s’essayer à la scène au Teatro Costanzi. Le réalisateur italien Marco Bellocchio fait ses débuts opératiques ce printemps et offre sa vision d’Andrea Chénier, avec Gregory Kunde dans le rôle-titre.

La coproduction très attendue du Teatro dell’Opera et du Metropolitan Opera, English National Opera et De Nationale Opera investit la scène romaine en mai 2017. Pour la première fois, la version intégrale de Lulu sera présentée au Teatro Costanzi. Le chef-d’œuvre du XXème siècle de Berg sera mis en scène par le célèbre artiste sud-africain William Kentridge, en collaboration avec Luc De Wit.

Lulu by Berg at Teatro dell'Opera di Roma © Ken Howard

Lulu by Berg at Teatro dell’Opera di Roma © Ken Howard

 

Autre première au Teatro dell’Opera, le dramma giocoso en un acte de Rossini, Il Viaggio a Reims, est au programme en juin. Damiano Michieletto dirige le large ensemble de personnages comiques en route pour assister au sacre du roi Charles X.

La soprano star Pretty Yende sera sur la scène du Teatro Costanzi en octobre 2017 pour un autre opéra-comique : Fra Diavolo de Daniel-François Auber est une œuvre rarement représentée, dont le personnage principal est un bandit semant le chaos dans la ville italienne de Terracina.

Fin 2017,  de Puccini sera sur scène dans une représentation qui fera à n’en pas douter date : le directeur Alessandro Talevi dirige une production basée sur la première Toscahistorique de l’opéra en 1900, sur la scène du Teatro dell’Opera.

 
Credits:Opera di Roma © Photo: Silvia Lelli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *