La saison inaugurale de la Pierre Boulez Saal Choix de la rédaction / Le monde classique / Salles

« La saison inaugurale est vraiment une sorte de kaléidoscope de ce qui sera présenté dans le futur dans la salle. Il s’agit d’un lieu pour la curiosité et l’ouverture d’esprit. Nous voulons essayer différents genres de musique dans cet espace et nous voulons offrir l’opportunité à l’audience d’entendre des choses qu’ils n’ont jamais entendues auparavant. »
Ole Bækhøj, directeur de la Pierre Boulez Saal

Défier les frontières, ouvrir des portes

La vision musicale pour la nouvelle Pierre Boulez Saal va au-delà des normes traditionnelles de la musique classique de chambre. La musique contemporaine est en effet délibérement et harmonieusement mêlée au répertoire plus ancien, et la musique arabe occupe une place aussi importante que la musique classique européenne. La plus récente salle de concert de Berlin ouvre ses portes en mars 2017, et son concert inaugural reflète son engagement en faveur de la diversité et de l’exploration, qui sera le principe conducteur des années à venir. Les concerts du nouvellement fondé Boulez Ensemble juxtaposeront par exemple constamment des compositions populaires avec des œuvres plus méconnues, offrant aux auditeurs la chance de faire grandir et d’étendre leur horizon musical.

« Small is Big »

« On peut dire que dans la Pierre Boulez Saal, ce qui est petit est grand. Il s’agit d’une salle célébrant l’intimité de petits ensembles musicaux : les performances de trio, de duo et de quatuors. »
Ole Bækhøj, directeur de la Pierre Boulez Saal

Le programme pour 2017 explore toutes les possibilités créées par l’architecte Frank Gehry. Capable d’accueillir un orchestre de chambre complet, la salle de concert est conçue pour offrir à l’audience une rencontre musicale intime avec tous les genres d’ensemble et tous les styles musicaux. Les petits ensembles jouent un rôle central, notamment le quatuor à cordes, mis en avant durant un festival d’une semaine en avril. Faisant la lumière sur le quatuor à cordes en tant que forme caractéristique de la musique de chambre, le programme du Quartet Festival présente des œuvres d’Haydn à Webern, montrant les dialogues divers, entre équilibre et interaction, de quatre instruments à cordes.

Schubert à l’honneur

Daniel Barenboim, fondateur de la Pierre Boulez Saal, apparaîtra fréquemment sur la scène qu’il a participé à créer. Au centre de la première saison se trouve l’œuvre de Franz Schubert. En célébration du 220ème anniversaire de la naissance du compositeur cette année, Barenboim interprètera l’intégralité des sonates pour piano de Schubert, et dirigera l’intégralité de ses symphonies. Un cycle de concerts consacré aux lieder de Schubert débutera la semaine d’ouverture de saison, avec le baryton Christian Gerhaher et Barenboim. Des récitals du cycle présenteront ensuite Juliane Banse, Roman Trekel et Michael Volle.

L’Est et l’Ouest se rencontrent à Berlin

La musique arabe et perse occupe une large place tout au long de la saison, incluant plusieurs concerts du clarinettiste et compositeur d’origine syrienne Kinan Azmeh. Azmeh est l’« Artist-in-Focus » de la saison, et il se produira avec le Trio Hewar, les Damascus Festival Players, et en duo lors d’un concert avec l’autre « Artist-in-Focus » Jörg Widmann. La connexion profonde entre la Pierre Boulez Saal et la musique moyen-orientale reflète le fait que la salle de concert est liée à la nouvelle Barenboim-Said Akademie, où des étudiants du Moyen-Orient étudient ensemble pour atteindre une meilleure connaissance de la musique, de la culture, mais également d’eux-mêmes et des autres.

RÉSERVER VOS BILLETS

Faites l’expérience de la Pierre Boulez Saal

Soyez parmi les premiers à découvrir la Pierre Boulez Saal.

 
Credits:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *